Barre de Nav

8-canoe-artisanal

Canoe dans les chenaux

J‘ai testé : la ballade en canoë dans les chenaux d’Oléron ! Oui : du canoë ! Au fil des marées, la mer s’engouffre dans les terres et poursuit son chemin dans les canaux qui serpentent dans l’île d’Oléron. Les chenaux alimentent ainsi les marais salants, parc à huitres et pâturages. Mais que diable aller faire dans en canoë dans les chenaux d’Oléron me direz vous ? Et bien croyez le ou non, c’est une ballade à ne pas manquer, satisfaction garantie !

Au départ de Boyardville, à quelques mètres de l’embarcadère vous amenant à l’île d’Aix, vous attendent des canoës rouges de fabrication artisanale. De purs bijoux. A l’affiche :

Ballades libres de trois, quatre ou cinq heure dans les chenaux des marais salants (navigables sur 20km) avec l’aide du courant de marée montante à l’allée et du courant de marée descendante au retour. Départ de Boyardville tous les jours, 1h30 avant la pleine mer.

Les tarifs de la ballade en canoë à Oléron sont raisonnables : 30 euros le canoë 3-4 places. Pour plus de confort, optez plutôt pour un max de 3 personnes par embarcation… Pour réserver, contacter le prioritaire (et artisan constructeur desdits canoës) :05 46 75 20 20 / 06 01 78 85 44

Avant le départ, vous aurez droit à un brief sur les béabas du canoë, avec un petit focus sur les particularités sur les termes « marée montante » et marrée descendante » (à bon entendeur…). Autre information non négligeable : la carte des canaux bien sûr ! Un dilemme toutefois: vous aurez le choix entre deux parcours : le premier se réduira plus tôt et vous vous procurrera donc assez vite les plaisirs des chemins étroits… Le second, légèrement plus loin nécessitera plus d’énergie mais vous procurera tout autant de bonheur, sinon plus…

Quelque soit le parcours que vous sélectionnerez, dès l’instant que vous serez sur l’eau, vous aurez cette sensation évidente de liberté. L’excitation de début de ballade ! Et si les premiers 100 mètres sont plutôt entre les bateaux de pêche et l’embarcadère, vous êtres très vite dans une atmosphère apaisante. Vous passerez devant les petits bateaux de l’entrée du chenal de Boyardville puis vous continuerez tranquillement dans le chenal jusqu’à cette fameuse fourche… à quelques kilomètres…

Et devinez quoi, aux amoureux des bonnes choses, vous pagayerez devant quelques revendeurs d’huîtres… Vous aurez donc largement l’opportunité de faire une petite commande d’huîtres à emporter ! Un pur bonheur lorsque vous profiterez de ces crustacés un peu plus loin sur les berges de l’air de pique nique de votre choix.

Les paysages se cessent ensuite de se succéder et vous aurez l’occasion d’être nez à nez (en pagaie bien sûr) avec carcasse de voiture, écluses contrôlant l’alimentation des parcs à huitres, lieux de nidification de quelques oiseaux et même des groupes de bovins pour qui vous serez au centre de toutes les attention (je ne les pensais pas si curieux !).

Petit bémol tout de même, évitez de trop vous attarder en fin des canaux sous peine de perdre le bénéfice de la marrée descendante. Votre excursion risquerait alors de se transformer en véritable plan galère, dans les deux sens du terme…

, ,

4 Responses to Canoe dans les chenaux

  1. Simone et Peter 27 novembre 2011 at 3:07 #

    Vraiment, c’est très cool. Nous avons fait un tour avec le canoe au mois de septembre, il y a deux ans. Le proprietaire était tres gentil et aimable. Il nous a donné une carte et hopla le départ.
    Parce que nous avons eu peur de rentrer trop tard, nous sommes retournés avant marée haute. Quel travail ;))
    C’ était absolument super. La nature, le silence. L’ odeur de cet île. Le canoë!!!
    C’est autre chose que flotter sur le Tarn…

  2. Axel 31 juillet 2013 at 14:25 #

    Je l’ai fait cette année : vraiment une belle manière de découvrir l’îlesous un autre angle. Comme c’était un jour de marée à grand coeff, on a pu parcourir pas mal.

    Je n’ai presqu’aucune expérience sur canoé mais ceux-là sont vraiment rassurants : pas moyen de chavirer (si on ne fait pas l’idiot)

    Enfin, mention spécial à Benoît (proprio-constructeur) pour sa gentillesse !

  3. Michèle 14 avril 2015 at 16:19 #

    Tous les ans, on recommence, cela devient presque une drogue, on ne vient pas à Boyard sans faire cette promenade, à différentes heures de la journée en fonction des marées.
    Eh oui, il y a des marées dans le chenal, et on a vraiment intérêt à jouer avec elles, cela nous évite de ramer comme des forcenés, au sens vraiment propre. ( Ramer à contre courant est une galère!!!!! )
    3 heures de ballade donnent plein de bonheur, (photos, pique-nique, baignades et bains de soleil, etc…….. )Les explications fournies au départ sont claires et le retour se présente toujours un peu trop tôt. Mais on reviendra l’an prochain, c’est promis.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Vaches Curieuses - 23 mai 2015

    […] petite virée en canoë dans les chenaux d’Oléron, et on trouve de tout dans les prés  verdoyants, y compris des vaches… des vaches très […]

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes